Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire – Boum !

Genre : Action, comédie, road movie Durée : 1h54  Note : 15/20

Réalisé par :  Felix Herngren  Acteurs : Robert Gustafsson, Iwar Wiklander, David Wiberg, Mia Skälinger, Jens Hulten, Alan Ford

Le jour de son centième anniversaire et « enfermé » dans sa maison de retraite, Allan Karlsson décide de plier bagage. Empruntant sans vraiment y faire attention la valise d’un voyou violent et bas de plafond appartenant au gang des Never Again, il découvre bientôt que celle-ci contient une énorme somme d’argent que le gang va tenter de récupérer en se lançant à sa poursuite. Très vite, on découvre que la vie d’Allan a toujours été aussi agitée qu’aujourd’hui.

En 2009, Jonas Jonasson, publie en Suède ce qui allait devenir un véritable best-seller mondial (et que je n’ai point lu), l’histoire loufoque d’un excentrique totalement lunaire et absurde à qui les évènements marquants l’histoire de l’humanité viennent aussi vite que les MST au footballer de la coupe du monde amateur de travestis et de prostituées brésiliennes bradées aux abords des hôtels de luxe. Véritable histoire délirante et délicieuse d’un être épris de liberté qui ne compte pas se laisser dicter sa conduite par qui que ce soit et vogue sur sa vie, prenant les choses comme elles viennent sans se poser de question.

Dès le début du film, une fraîcheur et une joie de vivre nous absorbent. Dès le début du film, on ressent une sympathie immédiate pour ce personnage excentrique et original et pour son regard sur la vie. Un regard et un discours pleins de sagesse et d’originalité, une vie folle, dingue, délirante et touchante jusqu’aux dernières images du film. Une vie au cours de laquelle il rencontrera, ingénieurs, créateurs, dirigeants et tyrans, révolutionnaires et pacifistes, je vous en laisse la surprise.

L’histoire ô combien mouvementée d’Allan est racontée avec un tel naturel, une telle joie de vivre et une telle innocence et inconscience dans la mise en scène comme dans la voix que l’on est tout de suite happé par le récit hypnotisant de ce personnage ayant traversé la vie autant que les évènements importants qui ont marqué le dernier siècle. Une sorte de Forrest Gump dans le principe, sans la boite de chocolats, mais avec la même verve et la même puissance émotionnelle qui se dégage du récit. Mais si le film de Zemmeckis se focalisait principalement sur le passé de son personnage, celui de Felix Herngren jongle avec le passé et le présent avec une virtuosité et un sens du timing comique comme il est rare d’en voir au cinéma.

La bande de seconds rôles qui gravite autour d’Allan entre parfaitement en résonance avec le personnage. D’un chef de gare opportuniste, mais super sympathique à un éternel étudiant peu sur de lui en passant par une originale qui vit dans les bois après avoir sauvé un éléphant. Le quatuor se trouve vite confronté à la stupidité formidable de crétins malchanceux qui se prennent pour des bad boys et aux pseudonymes aussi idiots que Requin, Mortier, Bucket et tente de récupérer les millions que contiennent la valise sous le regard presque étonné de Robert Gustafsson qui signe là une composition à mourir de rire.

Découpage formidable, ambiance nordique et humour nordingue. L’exotisme des lieux, l’humour grinçant et acide et l’accent suédois achèvent de nous séduire. En même temps que la moitié des lieux et décors, c’est une véritable bulle d’oxygène qui nous explose au visage et nous emporte sourire aux lèvres pendant toute la durée du film. Sans temps mort, sans trop de longueur et étonnement peu répétitive et systématique et regard des nombreux flashbacks, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire est une très belle surprise, un véritable petit morceau d’optimisme et de joie de vivre.

Avis sur “Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire – Boum !

  1. Dommage que nous ne soyons pas en France actuellement pour voir ce film…tout donne à penser que l’ne doit pas s’ ennuyer un instant et passer un bon moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *